Roland Sabatier : "De la loi de la jungle à la loi des créateurs"

541540 590908114370130 308954985283462289 n

Garage Cosmos, Bruxelles, 24 octobre au 20 décembre 2014, dans le cadre de l’exposition Roland Sabatier, Anti-cinéma (lettriste) & Cinémas lointains (1964-1985).

" Film infinitésimal et supertemporel. Installation, participation du public et son réalisé dans la salle. (Collection Eric Fabre, Bruxelles)

A partir dune installation regroupant des accessoires sportifs (un portique, des haltères, des gants de boxe etc..) et des accessoires culturels (livres, enregistrements, documents etc..), cette oeuvre propose, par des moyens sonores et visuels, la confrontation entre la loi de la jungle et la loi des créateurs ou, d’une certaine manière, entre Tarzan et Spinoza.

A l'aide de ces données, ce sont les visiteurs, introduits comme participants déterminants, qui édifient toutes les facettes de l'oeuvre. Ils sont invités a accomplir des exercices musculaires et intellectuels à partir desquels s'élaboreront des images esthétiques mentales imaginaires ou infinitésimales virtuelles et toujours changeantes.

Réalisée en juin 1975, cette œuvre avait été proposée quelques mois plus tard à Eric Fabre qui n'avait pas donné suite au projet. La plupart des éléments qui composent cette oeuvre (textes, dessins, photographies, documents et objets) ont été conçus ou rassemblés en juin et juillet 1975. Le texte à partir duquel elle se construit, rédigé à cette même date, a été publié dans le numéro 2, avril-juin 1976, de la revue La Novation.

L’exposition qui lui a été consacrée à la Galerie de Paris en 1995 réunissait l'ensemble de ces réalisations complétées, en conformité stricte avec les propositions contenues dans l'écrit d'origine, par un certain nombre d'appareils ou d'accessoires sportifs et de quelques portraits de grands intellectuels. "

Centre Cosmos Bruxelles

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×